TÉMOIGNAGE DE DENIS MILHAU,
 Conservateur en chef du musée des Augustins de Toulouse


 
Mémoire et vie